Célébration de 150 ans de thé de Ceylan : Thé d’exception !

Le pays est le 3e producteur du monde et le premier exportateur de la planète.

Durant toute l’année 2017, des événements et festivités ont mit en valeur les thés de Ceylan, qui ont gardé le nom ancien de l’île.
Il y a 150 ans un planteur écossais, John Taylor a lancé la culture du thé à grande échelle, juste après l’éradication d’une florissante culture de caféiers par un parasite tueur. Sous les conseils de John Taylor, Thomas Lipton, un marchand d’épicerie acheta 12 jardins et commercialisa ses propres thés sous son nom.
C’est lors de son indépendance en 1972 que l’île tropicale dans l’Océan Indien prend le nom de République socialiste démocratique du Sri Lanka. Avec une surface de 66.000 km² et une population de 20,5 million d’habitants, la beauté de ses paysages, les vestiges culturels splendides des anciens royaumes et les plages superbes attirent les touristes du monde entier.

Le thé de Ceylan a été consommé et apprécié par des millions de personnes à travers le monde et représente une icône mondiale de qualité. La culture mondiale du thé a évolué au cours des années et le thé de Ceylan continue de faire partie intégrante de cette évolution. Depuis le moment de la colonisation britannique, le thé a façonné l’économie et le paysage du Sri Lanka. Avec l’émergence de petits détenteurs et des entrepreneurs dynamiques, l’industrie a augmenté grâce au commerce et à l’ajout de valeur.

MonthéCristo vous fait découvrir un thé de Ceylan de la plantation de New Vithanakande.
Sa notation (96/100) le classe parmi les thé rares : des thés uniques, difficiles à reproduire dans les prochains processus de fabrication.